Stop Lecture Augmenter le volume à 50% ( Moyen )
Contact : Assistochat @
[ Déja 573 membres, dont 3 adhérents, inscrits sur www.assistochat.fr ]

Association au profit des
chats malheureux
de Nice (06000, France) et environs


Nous contacter

Tel. 04.93.86.49.32
( de 15h à 18h, mardi - jeudi - samedi )


Notre permanence

130, Bd de le Madeleine
06000 Nice - France


Nous contacter

assistochat@gmail.com


Urgence vétérinaire

Rubrique « Urgence vétérinaire »

( Pseudo et / ou mot de passe perdus : Cliquer Ici / Vous inscrire gratuitement : Devenir membre )

Retrouvez toutes nos dernières actualités : « Rubrique dernières nouvelles »

Aidez-les

Aidez-moi




[ Nom ] : Nous avons besoin de l'aide de chacun pour assurer leur bien-être de tous les jours.
Merci de penser à eux.
[ Age ] :
[ Sexe ] :
[ Type ] :
[ Stérilisation ] : Oui
[ Vaccination ] : Oui
[ Action ] : Parrainage

Plus d'infos
Rechercher



+

+

L’espace actualités

[ L’association vous informe ]


Toutes les dernières nouvelles concernant l’association !!!
( Dépêche, Organisation, Manifestation, Evénement, Petite annonce,… )

[ Rappel ]


Pour les membres inscrits sur www.assistochat.fr, recevez directement par @mail toutes les dernières informations via la « Newsletter » d'Assistochat. ( Rubrique : « Mon compte » )
Brignoles ( 83 ) :
Des bénévoles sauvent 80 chats menacés d'euthanasie

[ Date de publication : 02/08/2011 à 01h42 ]


Article du Var-Matin du « Lundi 01 août 2011 »

 

http://www.varmatin.com/article/derniere-minute/brignoles-des-benevoles-sauvent-80-chats-menaces-deuthanasie

 

 

« Ce sont des animaux âgés qui ont manqué de soins », a informé Franck Delorme, bénévole à l’école des chats de Cassis,

ici aux côtés de Sophie Peyronnet, qui leur a ouvert ses portes.

 

[ L'histoire de ces chats, c'est aussi une aventure humaine, un sauvetage in extremis ]

 

En dix jours, L'École des chats de Cassis, emmenée par Franck Delorme, l'un des bénévoles, a dû organiser le secours de quatre-vingts félins, vieux et souvent en mauvaise santé, menacés d'euthanasie. Aujourd'hui, la plupart d'entre eux sont recueillis à Brignoles chez Sophie Peyronnet. Pourtant, il y a un mois, la situation était critique.

 

[ C'était serré ]

 

Le 20 juin dernier, L'École des chats est appelée à l'aide. À Cassis, une dame, chez qui vivent quatre-vingts chats, doit être expulsée de son logement au 1er juillet.

 

Accueillie dans sa famille, elle ne peut néanmoins pas prendre ses animaux, qui doivent être euthanasiés. « Nous ne pouvions pas laisser faire ça, raconte Franck Delorme. Mais une dizaine de jours pour sauver ces chats et leur trouver une personne qui accepte de tous les recueillir, c'était serré. » C'est là qu'intervient Sophie Peyronnet. En cessation d'activité pour raison de santé, la Brignolaise tenait une pension de famille pour animaux.

 

Elle dispose donc de suffisamment d'espace pour recevoir les animaux. « Je n'ai pas longtemps hésité », explique-t-elle.

 

Dès lors, l'acheminement des bêtes est organisé. Certaines ne survivront pas : « Ce sont des chats qui ont en moyenne douze ou treize ans et dont les plus jeunes ont neuf ans. Pendant le transport, trois sont morts de crise cardiaque », assène Franck Delorme, qui n'en revient toujours pas qu'une telle situation n'ait pu être arrangée plus tôt.

 

Heureusement, d'autres ont été plus chanceux. Sociabilisés, ils ont été placés en famille d'accueil.

 

[ Pas sauvages et stérilisés ]

 

Mais cinquante chats ont tout de même investi les enclos de Sophie Peyronnet, réaménagés puisque normalement destinés aux chiens. Voilà maintenant près d'un mois qu'ils y sont.

 

« Ils commencent à s'y faire, explique le bénévole de L'École des chats. Ils sont stérilisés et pas trop sauvages, même si certains doivent encore être sociabilisés. » L'urgence étant passée, l'objectif est désormais de soigner ses animaux puis de leur trouver des familles afin « qu'ils finissent leur vie tranquillement ». D'ici là, les bénévoles qui viennent chaque jour s'occuper d'eux auraient bien besoin d'aide, notamment de dons alimentaires et de litière. À bon entendeur !

 

Savoir +

 

Pour les dons alimentaires ou de litière, n'hésitez pas à contacter Patricia au 06.69.39.83.80. Si besoin est, elle pourra même se déplacer.

 

Et si vous voulez adopter l'un des chats, téléphonez à Franck Delorme de L'École des chats de Cassis au 06.48.04.04.08. Notez qu'il ne s'agit pas de chatons en pleine santé, mais d'animaux âgés et souvent abîmés par la vie.

Copyright ©2011 | XHTML | CSS | Site optimisé 1024 pixel ( largeur ) ou supérieur | Plan du site
Site créé par Blingkeur pour "Assistochat" | Contacter l’administrateur Rémi | Contacter le(s) modérateur(s) Rémi