Stop Lecture Augmenter le volume à 50% ( Moyen )
Contact : Assistochat @
[ Déja 573 membres, dont 3 adhérents, inscrits sur www.assistochat.fr ]

Association au profit des
chats malheureux
de Nice (06000, France) et environs


Nous contacter

Tel. 04.93.86.49.32
( de 15h à 18h, mardi - jeudi - samedi )


Notre permanence

130, Bd de le Madeleine
06000 Nice - France


Nous contacter

assistochat@gmail.com


Urgence vétérinaire

Rubrique « Urgence vétérinaire »

( Pseudo et / ou mot de passe perdus : Cliquer Ici / Vous inscrire gratuitement : Devenir membre )

Nous ne sommes pas seuls !!! Venez découvrir l’ensemble de nos partenaires : « Rubrique liens utiles »

Aidez-les

Aidez-moi




[ Nom ] : Nous avons besoin de l'aide de chacun pour assurer leur bien-être de tous les jours.
Merci de penser à eux.
[ Age ] :
[ Sexe ] :
[ Type ] :
[ Stérilisation ] : Oui
[ Vaccination ] : Oui
[ Action ] : Parrainage

Plus d'infos
Rechercher



+

+

L’espace actualités

[ L’association vous informe ]


Toutes les dernières nouvelles concernant l’association !!!
( Dépêche, Organisation, Manifestation, Evénement, Petite annonce,… )

[ Rappel ]


Pour les membres inscrits sur www.assistochat.fr, recevez directement par @mail toutes les dernières informations via la « Newsletter » d'Assistochat. ( Rubrique : « Mon compte » )
LEO, HONEY BOY, IMAN, EZEZRI sont sur le site ACTUANIMAUX. Allez vite cliquer pour eux et pour les autres aussi bien sûr. aidez-les/detail/leo-honey-boy-iman-ezezri
Nous ne sommes pas face à une situation où une personne aimait trop les chats et s'est laissé dépasser, mais bien face à un commerce ! Car ce sont tous des chats de race, des bengals. Vous savez, ces magnifiques félins au look de panthères qui se vendent à prix d'or. Et nous apprenons que ce n'était pas 5 mais 16 chats qui vivaient ici. Avant notre arrivée, la famille de la défunte en a récupéré 8 dont nous n'avons aucune trace, une voisine en a pris 3 et a accepté que nous les stérilisions et nous avons pris les 5 abandonnés sur place.

Ces pauvres chats étaient tout simplement exploités pour produire le plus possible de chatons qui se vendaient sur les salons et les foires que les associations de protection animale ne cessent de dénoncer. Sachant qu'un seul de ces chatons était vendu entre 1500 et 2000 euros, nous vous laissons imaginer les bénéfices de ce sordide élevage.

[ Date de publication : 16/06/2021 à 05h42 ]


Copyright ©2011 | XHTML | CSS | Site optimisé 1024 pixel ( largeur ) ou supérieur | Plan du site
Site créé par Blingkeur pour "Assistochat" | Contacter l’administrateur Rémi | Contacter le(s) modérateur(s) Rémi