Stop Lecture Augmenter le volume à 50% ( Moyen )
Contact : Assistochat @
[ Déja 559 membres, dont 4 adhérents, inscrits sur www.assistochat.fr ]

Association au profit des
chats malheureux
de Nice (06000, France) et environs


Nous contacter

Tel. 04.93.86.49.32
( de 15h à 18h, mardi-samedi )


Notre permanence

130, Bd de le Madeleine
06000 Nice - France


Nous contacter

assistochat@gmail.com


Urgence vétérinaire

Rubrique « Urgence vétérinaire »

( Pseudo et / ou mot de passe perdus : Cliquer Ici / Vous inscrire gratuitement : Devenir membre )

Vous n’êtes pas encore inscrit sur notre site ??? Vite, inscrivez-vous : « Rubrique devenir membre »

Aidez-les

Aidez-moi




[ Nom ] : TANHA est une adorable chatonne. Encore un peu sur la réserve, elle aura besoin d'une famille qui saura l'accueillir avec douceur. Elle est joueuse, observatrice, sautillante et coquine.
Elle aimerait pouvoir partager sa vie avec un autre chat, doux et cool. Elle est en famille d'accueil avec TEDDY et une adoption ensemble serait magnifique.


[ Age ] : Née le 14/07/22
[ Sexe ] : Femelle
[ Type ] : Européen poil court
[ Stérilisation ] : Non
[ Vaccination ] : Oui
[ Action ] : Adoption

Plus d'infos
Rechercher



+

+

L’espace actualités

[ L’association vous informe ]


Toutes les dernières nouvelles concernant l’association !!!
( Dépêche, Organisation, Manifestation, Evénement, Petite annonce,… )

[ Rappel ]


Pour les membres inscrits sur www.assistochat.fr, recevez directement par @mail toutes les dernières informations via la « Newsletter » d'Assistochat. ( Rubrique : « Mon compte » )
À Saint-Augustin (06),
les chats continuent de disparaître !!!

[ Date de publication : 13/06/2012 à 14h01 ]


Article du Nice-Matin du « samedi 09 juin 2012 »

 

http://www.nicematin.com/derniere-minute/a-saint-augustin-les-chats-continuent-de-disparaitre.894717.html

 

 

Nelly Hof avec l'un de ses protégés.

Sa pension passe intégralement dans l'achat de croquettes et de pâtée.

Frantz Bouton

 

Sur les murs lépreux, la tapisserie est lardée de coups de griffes.

Les pieds des meubles sont lacérés. Nelly Hof hausse les épaules :

« Quelle importance ? De toute façon, je n'ai pas d'argent pour les remplacer… »

 

Cette sexagénaire est une « nourriceuse » - une femme qui consacre sa vie et ses maigres ressources au bien-être des chats.

 

Chaque matin avant l'aube, puis chaque soir à la tombée du jour, elle descend ses cinq étages avec ses gamelles, ses 9 kg de pâtée et ses 4 kg de croquettes. Une soixantaine de minous l'attend dans les rues de Saint-Augustin.

 

« Je les connais tous,explique-t-elle.Chacun a son petit nom. Alors vous vous doutez bien que, lorsque l'un d'eux disparaît, je m'en aperçois tout de suite. »

 

« Un type au regard haineux m'a bousculée »

 

Sa voix se noue. D'un geste, Nelly désigne une cloison couverte de photos. « Ce sont les chats qui se sont volatilisés ou qui ont été massacrés. Parce que j'en ai retrouvé certains dans des sacs en plastique ! Bien en évidence… »

 

Le phénomène n'est pas nouveau.

 

«Ça se produit toujours par vagues, précise-t-elle. Il y a deux ans, une dizaine de chats a été empoisonnée. Puis de nouveau l'été 2011(1). Le mois dernier, j'en ai encore perdu une dizaine ! »

 

Des trafics de peau ? Elle n'y croit pas. « Le souci, c'est la prolifération,assure-t-elle.Les gens en ont marre de voir des chats partout. Pourquoi croyez-vous que je les nourris tôt le matin et tard le soir ? Pour croiser le moins de monde possible ! Je suis régulièrement insultée dans la rue. On m'a souvent balancé mes gamelles au visage. À Pâques, un grand type au regard haineux m'a bousculée. »

 

Vingt chatons par an

 

Le problème de la prolifération est connu. Patrick Villardry, président de la Société de défense des animaux (SDA), estimait récemment que « 25 000 chats à Nice, c'est beaucoup trop. Demain, il y en aura peut-être le double et ce sera une véritable catastrophe ! »

 

Andrée Alziari-Nègre, adjointe déléguée à la protection animale, assurait de son côté que les campagnes de stérilisation, interrompues depuis juin 2011, allaient reprendre avec un budget de 120 000 e sur quatre ans.

 

Nelly Hof se demande s'il n'est pas déjà trop tard.« Qui va se charger d'attraper les chats pour les conduire chez le vétérinaire ? Les associations sont débordées ! Quand on sait qu'une chatte peut avoir vingt chatons par an… »

 

La retraitée soupire. Elle, quoi qu'il arrive, sera fidèle au poste. Avec ses croquettes et sa pâtée - « tant qu'il me restera un souffle de vie. »

 

Lionel Paoli

Les chats servent d'appâts à La Réunion,
en remplacement des chiens...

[ Date de publication : 31/05/2012 à 14h07 ]


 

Ce dossier vient de nous être communiqué en direct de l'île de La Réunion, Île charmante s'il en fut. Après le scandale des chiens-appâts pour la pêche au "gros", ce sont maintenant les chats qui servent de nourriture vivante aux gros poissons. Il faut absolument que cette horreur prenne fin et l'association qui nous a envoyé ces photos a besoin du soutien de la Métropole.


Nous comptons sur vous tous. Merci d'avance.

 

Assistochat

 

Agir Pour Protéger les Animaux Réunionnais

 

 

http://agirpourprotegerlesanimauxreunionnais.hautetfort.com

 

Lettre de l'association :

Agir Pour Protéger les Animaux Réunionnais

 

Saint-Denis de la Réunion le 30 mai 2012,

 

Voici ce qu'une de nos bénévoles a trouvé et récupérer il y a 2 jours : des chats avec des hameçons plantés dans la gueule !!!

 

Ces chats ont été soignés mais sont dans un état physique et psychologique lamentable.

 

Ils ont été trouvés sur le port de Sainte-Marie, à l'île de La Réunion. Ils sont en très grand nombre, sans  soins, non stérilisés et donc se reproduisent massivement et meurent dans d’atroces souffrances. Ici personne ne fait rien pour eux. La population sait qu’elle peut aller « jeter » ses chats à cet endroit là car cela servira de vivier aux pêcheurs.

 

La pratique des animaux appâts vivants n'a jamais cessé mais nous n'avions jusqu'alors rien pu prouver du seul fait que nous avions du mal à attraper les animaux blessés. De plus, la plupart du temps  en  tant  qu’associations de  protection animales  nous sommes  muselées lorsque nous essayons tant bien que mal de  dénoncer ses pratiques barbares (les menaces existent bel et bien !).

 

Nous vous lançons un SOS, pour ces pauvres bêtes, qui meurent tous les jours sans que personne ne s’émeuve de leur triste sort. S’il vous plaît, aidez-nous à faire bouger les choses et faire en sorte que tout cela cesse au plus vite, pour eux !

 

Merci de votre aide. Bien à vous.

 

Anne JOANNY Présidente de l’APPAR

APPAR - 12, rue Joseph Wetzell - 97419 LA POSSESSION

Tel : 06 93 03 85 44

Mail : ap-par@hotmail.fr

 

 

 

Anti-Vivisection ( Europe : Italie )
Enfin une avancée dans le bon sens

[ Date de publication : 13/05/2012 à 20h59 ]


Contre la vivisection

 ( Dissection opérée sur un animal vertébré vivant, avec ou sans anesthésie, à titre d'expérience scientifique )

 

 

Suivant l’article du Giornale en date du « 9 mai 2012 », les dernières nouvelles venues d’Italie sont plutôt encourageantes et témoignent d’une prise de conscience dont on espère qu’elle fera école.

 

En effet le président du Sénat Renato Schifani, s’est positionné d’emblée contre la vivisection, en disant sans aucune ambiguité :

 

” Même à des fins scientifiques, la vivisection est un massacre intolérable.

Je suis convaincu qu’il existe des méthodes substitutives. ”

 

Au lendemain de la protestation Nationale ( et Internationale ) contre la vivisection, et pour la fermeture de l’élevage de Green Hill, le président du Sénat, Renato Schifano, a rencontré la délégation de la LAV ( ligue Anti Vivisection ) représentée par Gianluca Felicetti et Carla Rocchi, et leur a assuré qu’il sera vigilant, afin que la commission continue à travailler sur la loi Communautaire 2011.

( Transcription de la Directive 2010 /63/UE )

 

Les mots de R. Schifani contre l’ expérimentation animale, sont un message décisif envers ceux qui ne respectent pas la vie de toutes les créatures vivantes.

 

Quelques heures auparavant, le Ministre des affaires européennes, Enzo Moavero Milanesi, un des plus importants experts du droit communautaire italien, a déclaré infondée, les peurs “techniques” de la Commission pour l’application des restrictions à la Directive, qui consisteraient en l’interdiction d’élevages de chats, chiens, primates, destinés à la vivisection, et l’interdiction d’expérimentation sans anesthésie.


Selon E.Moavero, il serait très improbable, que l’article tel qu’il est formulé et présenté à la Chambre, conduirait à une infraction, et en conséquence à une sanction de la part de la Communauté Européenne.


”Si ce risque existait” a ajouté le Ministre, ce problème ne regarderait ni la commission, ni le Ministre, mais l’Union européenne.

 

Le sous secrétaire de la Santé, Adelfio Elio Cardinale, a insisté dans ce sens, disant que l’Italie peut et doit être dans ce contexte, à l’ avant garde européenne.

 

 En matière de vivisection l’Italie avance, cela fait longtemps que des acteurs de la défense animale

n’avaient pas eu une information aussi réconfortante.

Port de Nice : Chiens, chats et…
Pigeons victimes d'un poison inconnu

[ Date de publication : 19/03/2012 à 21h39 ]


Article du Nice-Matin du « Lundi 19 mars 2012 »

 

http://www.nicematin.com/article/home-page/port-de-nice-chiens-chats-et...-pigeons-victimes-dun-poison-inconnu

 

 

Ces petites affichettes ont été placardées dans tous le quartier.

 

Depuis une dizaine de jours, place Arson, des animaux meurent.

 

L'oeuvre d'un empoisonneur ?

 

« Mon labrador avait l'habitude de renifler tout ce qui lui tombait sous la truffe. Tous les chiens le font, vous comprenez…. », Josiane Belliardi a presque l'air de s'excuser. De ne pas avoir réagi assez vite. De ne pas avoir suffisamment surveillé son chien.

 

Seven a été endormi samedi. Victime d'un empoisonnement, le vétérinaire n'a rien pu faire. Et il n'est pas le seul. Comme à Gorbella il y a plus d'un an, des chiens, des chats, mais aussi des pigeons et même des mouettes semblent victimes d'un empoisonneur dans le quartier du Port.

 

« C'est arrivé il y a dix jours, raconte Josiane. Je l'ai vu qui se léchait les babines après avoir passé la tête sous une voiture. Trois jours plus tard, il commençait à vomir. En quatre jours, il a perdu sept kilos. Je l'ai emmené chez le vétérinaire le lundi, où on lui a fait des analyses. Il avait les reins bloqués. »

 

"Je suis allée déposer plainte"

 

Pour Seven, c'est déjà trop tard. Josiane poursuit en expliquant que « la semaine précédente, il y a eu une véritable hécatombe dans le quartier. » Et de conclure : « Je suis allée déposer plainte à Foch et, ce lundi, je vais porter tous les documents à la SPA qui va se constituer partie civile. »

 

Dans le même temps, elle a collé des affichettes partout. Pour mettre en garde les autres propriétaires de chiens. Et ça a marché. Dans le quartier, l'information s'est répandue comme une traînée de poudre. « Je viens de l'apprendre, souffle Gisèle sans quitter des yeux son Cavalier King Charles. Les gens s'inquiètent. Il y a des chiens partout ici. Alors maintenant, je parle avec toutes les personnes que je croise, pour les mettre en garde. »

 

Témoignages accablants

 

Et la situation semble encore plus grave quand on se rend chez le vétérinaire du quartier : « J'ai eu le cas d'une chatte, lundi, que l'on a pu sauver. Son propriétaire m'a dit que, rue Beaumont, on a retrouvé plusieurs animaux morts ces derniers jours. Il y a aussi un monsieur qui, rue Auguste-Gal, a entendu parler un groupe de gens. Ils avaient l'air de dire qu'il y avait trop d'animaux dans le quartier et qu'il fallait faire quelque chose Place Normandie-Niemen, quelqu'un aurait trouvé des boulettes de biscuit concassées au pied des arbres. »

 

Il ne s'agit là que de témoignages indirects, peut-être déformés.  Mais les résultats sont là. Alors, que faire ? D'abord, tenir son chien. Si l'animal a déjà ingéré une substance nocive, le vétérinaire recommande de « réagir très vite » et de lui administrer « un pansement intestinal, type Maalox ». Attention aussi aux symptômes : « Vomissements, anorexie, selles liquides » peuvent, dans un premier temps, faire penser à une simple gastro.

Willy nous a quittés

[ Date de publication : 02/03/2012 à 13h47 ]


« Willy »

 

 

« 28/02/2012 »

 

C'est avec une profonde tristesse que nous vous annonçons que :

 

Willy nous a quittés ce matin

 

Encore une fois, un grand très grand merci à l’ensemble de ses parrains et marraines,

ainsi qu’à toute l’équipe qui lui ont permis une fin de vie heureuse en notre compagnie.

 

A WILLY.

 

Ta maîtresse , depuis 14 ans, étant  DCD,

Tu es arrivé à la maison , un soir d'hiver, terrifié !

 

J'ai plongé mon regard dans le turquoise de tes yeux,

j'ai caché mon visage dans ta fourrure, et tu t'es laissé faire . . .

 

C'était il y a 2 ans.

2 ans d'amour , et de bonheur

de tendresse, et d'apaisement  !

 

Et te voilà parti ce matin . . .

Tu me laisses  seule, les mains vides, et les yeux embués de pluie à jamais . . .

Et c'est moi , qui suis terrifiée . . .

 

MURIEL

 

Vous pouvez consulte sa fiche en cliquant ci-dessous :

 

http://www.assistochat.fr/page.php?page=03_parrainer_profil&num_profil=1

Assemblée générale de notre association (Nice)
Samedi 17 Mars 2012 à 15h00

[ Date de publication : 29/02/2012 à 15h37 ]


Assemblée générale

 

"Assistochat"

 

 

Madame, Monsieur, Chers Amis des Chats,

 

Cette année a vu encore bien des misères animales que nous tentons de résorber de notre mieux. Nous avons pu stériliser 166 chats, avec davantage de chats libres opérés et de soins dispensés que l’année dernière. Les adoptions, quant à elles, ne sont malheureusement que de 62 (dont 48 chatons, certains trouvés à la poubelle…). Nous recherchons toujours des foyers d’accueil pour nos urgences, de l’aide pour capturer certains chats sauvages à l’aide de trappes, ainsi que des bénévoles pour nos Journées Caddy (collectes de nourriture pour les chats libres).

 

La 14ème Assemblée Générale annuelle se tiendra une nouvelle fois le :

 

Samedi 17 Mars 2012 à 15h
A la salle Henriette LEGAY 7 chemin de la Madonette à Nice 06200

 

Pour tout renseignement, téléphonez au 04.93.86.49.32 ou 06.72.63.16.06

 

L’Ordre du jour est le suivant :

 

• Compte-rendu bilan financier,

• Détail des stérilisations, adoptions, vaccinations, soins et aides diverses.  Nous avons même inclus quelques chiens…

• Point sur les stérilisations de chats libres et les identifications obligatoires, ville de Nice  et VPT,

• Rappel nourriture et Pipolino de plus en plus indispensable pour les chats d’intérieur ou d’extérieur,

• Journées caddy prévues (si possible)

• Grande nouveauté : notre site Internet… et notre Webmaster !

• Questions diverses.


Le Docteur LESCROART, notre vétérinaire consultant, sera présent pour répondre avec compétence à toutes vos questions. Il nous serait agréable de vous recevoir un peu plus nombreux que d’habitude car nous avons besoin de tout votre soutien. Ceux qui ont un problème de transport peuvent se faire connaître pour un éventuel co-voiturage. Je souhaite à tous une très Bonne Année 2012 et surtout moins de misère animale pour nos petits frères à la merci d’un déménagement, d’un mari grincheux, d’une vague allergie ou de l’arrivée d’un bébé… La toxoplasmose ne vous sautera pas dessus comme la grippe ou un rhume…Quelques précautions simples suffiront à vous protéger.

 

J’adresse à chacun d’entre vous toutes mes amitiés félines. Bien chat leureusement…

Candidats aux présidentielles de 2012,
Quelle place nos politiciens accordent-ils aux animaux ?

[ Date de publication : 21/02/2012 à 19h53 ]


 

 

À la veille des présidentielles, ce site s'intéresse aux actions,

promesses et déclarations des candidats concernant les animaux.

 

Ce thème est-il présent dans leur campagne ?

 

Ont-ils déjà appuyé des avancées pour les animaux ?


Pour y voir plus clair, comparez les prises de position de chacun des candidats.

 

Site

 

http://www.politique-animaux.fr/

Nos meilleurs voeux pour l'année 2012

[ Date de publication : 05/01/2012 à 13h57 ]


 

MEILLEURS VOEUX POUR 2012

UNE TRÈS BONNE ANNÉE A TOUS ET A NOS

PETITS TRÉSORS A POILS, A PLUMES OU A ÉCAILLES...

 

ASSISTOCHAT

Opération : Nourrir des animaux sur actuanimaux

[ Date de publication : 27/11/2011 à 21h36 ]


 

 

Opération "Nourrir des animaux" sur  http://www.actuanimaux.com

 

 ... notre association participe !  Aidez nous à faire partie des gagnants !

 

 

Rendez-vous sur le site participatif et solidaire, http://www.actuanimaux.com  mais aussi sur facebook. Voici comment nous aider  pour cette opération qui va durer du 26 novembre au 31 décembre, permettant à une ou plusieurs associations de recevoir jusqu'à 500 euros pour nourrir leurs protégés.

 

Au moment où, comme la plupart des associations de protection animale, nous connaissons de grandes difficultés à boucler notre budget, nous serions très heureux de faire partie des heureux gagnants de cette  opération.

 

Alors si vous voulez vous mobiliser à nos côtés voilà ce qu'il faut faire en 3 étapes :

 

Etape 1 : Rendez-vous sur la page facebook d'Actuanimaux : http://www.facebook.com/home.php#!/pages/Actuanimaux-un-clic-pour-les-animaux/215763755122291 et devenez fan. (cela ne se fait qu'une fois pour toute)

 

Etape 2 : Dans la rubrique "Articles", cliquez sur l'article "Opération nourriture : Votez pour l'association de votre choix !". Dans la liste des commentaires, vous voyez apparaitre le nom de notre association, il faut cliquer sur "J'aime". L'association qui aura le plus de "J'aime" remportera jusqu'à 500 €.

 

Etape 3 : Rendez-vous sur http://www.actuanimaux.com à la rubrique "Nourrir des animaux". Sur chaque fiche de cette catégorie, nous vous remercions de cliquer 5 fois tous les jours. Pour chacun de vos clics, les annonceurs publicitaires reverseront quelques centimes d'euros.

 

Vous pouvez également visionner les vidéos sponsorisées. Pour chaque vidéo vue au moins 7 secondes, les annonceurs reverseront quelques centimes d'euros.  Participez 1 fois par mois au jeu-concours. Pour chaque participation, l'annonceur reverse quelques centimes d'euros. Cliquez 5 fois par jour sur la bannière indiquée, l'annonceur reversera quelques centimes d'euros.

 

http://www.actuanimaux.com a voulu une opération solidaire dans tous les sens du terme engageant la solidarité entre les internautes et les associations mais aussi entre les associations elles mêmes... de sorte qu'une mobilisation d'envergure permette au plus grand nombre d'associations d'être aidées. En effet, dès que la somme de 500 euros est réunie pour une association, c'est la deuxième association ayant le plus de J'aime qui remportera les 500 € suivants et ainsi de suite...

 

Donc, plus nous serons nombreux, plus nous pourrons générer de fonds en faveur des animaux et plus d'associations pourront obtenir la somme de 500 €.

 

Merci à vous tous de diffuser l'information à vos correspondants et de vous inscrire au Rappel Automatique d'Actuanimaux (http://actuanimaux.com/rappel-automatique/). Chaque matin, vous recevrez un mail vous rappelant de cliquer pour aider les animaux. C'est très simple et ça permet de se rappeler que cette bonne action, qui ne prend que quelques minutes par jour, peut constituer pour de nombreuses associations une aide appréciable en leur permettant de nourrir les animaux qu'elles ont soustrait à la maltraitance !

 

 

Merci à tous !

Des plaids et des couvertures pour ...
... les animaux des refuges ( Nice )

[ Date de publication : 31/10/2011 à 22h53 ]


Article du Nice-Matin du « Jeudi 27 octobre 2011 »

 

http://www.nicematin.com/article/nice/des-plaids-et-des-couvertures-pour-les-animaux-des-refuges

 

 

On recherche plaids, couvertures et accessoires pour réchauffer le quotidien des chats,

mais également des chiens, pensionnaires de refuges.

 

Des couvertures ...

 

Pour chauffer les corps et réchauffer les petits cœurs des esseulés des refuges. La quatrième opération « couvertures » reprend du poil de la bête. Organisée par l'association « Chats sur le toit », elle aura lieu du 1er novembre 2011 au 1er mars 2012. Quatre mois pour collecter du douillet, du moelleux, du laineux.

 

Un confort destiné aux chats, mais également aux chiens hébergés dans les refuges de la région et plus particulièrement celui de Carros, principal partenaire de cette association niçoise, créée il y a 4 ans afin de soutenir les maîtres dans la précarité.

 

« On apporte des croquettes, on peut aider pour les soins vétérinaires. Grâce à cela, il y a moins d'animaux abandonnés », souligne Christian Daumerie, président-fondateur. Moins peut-être, mais encore trop de pensionnaires à quatre pattes derrière les grilles. Alors, on donne aussi un coup de main à ces lieux d'hébergement pour rendre moins froid le quotidien des animaux.

 

Battre les records de générosité

 

Le principe de l'opération « couvertures » est simple : si vous souhaitez donner des couvertures ou des plaids usagés, vous contactez l'association et un bénévole passe à votre domicile afin de récupérer les vieux textiles. Ce n'est pas non plus une raison pour fourguer n'importe quoi.

 

« Nous refusons les couettes, car l'intérieur peut causer des dommages en cas d'ingestion. De même, les draps et les vêtements ne sont pas acceptés ». En revanche, les accessoires tels que gamelles, litières, arbres à chats, sont les bienvenus.

 

Il y a deux ans, Christian Daumerie et son équipe ont embarqué 1,750 tonne de matériel. L'an passé : 1,5 tonne. Ces scores seront-ils dépassés ? Le responsable l'espère : « Je compte sur les particuliers, mais également sur de grosses structures comme les hôpitaux. » En outre, il y a quelques mois, « Chats sur le toit » a ouvert une antenne à Saint-Remy, en Bourgogne et la tournée des couvertures se déroulera également dans cette région pour les refuges du secteur. Donc, avis aux bonnes volontés.

 

Chats sur le toit, 127, avenue Cyrnos (rez-de-chaussée) 06100 Nice. Contact : 06.26.24.08.25.

Copyright ©2011 | XHTML | CSS | Site optimisé 1024 pixel ( largeur ) ou supérieur | Plan du site
Site créé par Blingkeur pour "Assistochat" | Contacter l’administrateur Rémi | Contacter le(s) modérateur(s) Rémi