Stop Lecture Augmenter le volume à 50% ( Moyen )
Contact : Assistochat @
[ Déja 448 membres, dont 2 adhérents, inscrits sur www.assistochat.fr ]

Association au profit des
chats malheureux
de Nice (06000, France) et environs


Nous contacter

Tel. 04.93.86.49.32
( de 15h à 18h, mardi-samedi )


Notre permanence

130, Bd de le Madeleine
06000 Nice - France


Nous contacter

assistochat@gmail.com


Urgence vétérinaire

Rubrique « Urgence vétérinaire »

( Pseudo et / ou mot de passe perdus : Cliquer Ici / Vous inscrire gratuitement : Devenir membre )

Suivez nos conseils en découvrant l’ensemble de nos bons reflexes : « Rubrique les conseils »

Aidez-les

Aidez-moi




[ Nom ] : MAYA - ISADORA - FAUVE - PILOU PILOU -LOOPING
vous attendent.

[ Age ] :
[ Sexe ] :
[ Type ] :
[ Stérilisation ] : Inconnu
[ Vaccination ] : Inconnu
[ Action ] : Parrainage

Plus d'infos
Rechercher



+

+

Comment communiquer avec son chat ?

[ Retour vers la liste conseils ]


On prétend que le chat est un animal distant et mystérieux. Il est aussi ultrasensible et trés intelligent. Miaulements, ronronnements, postures ... Par ses multiples attitudes, le chat a vite fait d'établir une réelle communication avec son humain et les gens qui l'entourent.




[ Tout petit déjà ]

Il a été prouvé que plus un chat a été caressé et manipulé tôt et longtemps, mieux il s'adaptera à la compagnie humaine. Cette socialisation peut débuter dès la 2ème semaine de la vie du chaton. Son intelligence peut aussi se développer, et ce jusque vers 7 à 8 mois.




[ A chacun son langage ]

Le chat privilégie spontanément le langage posturo-verbal, tandis que l'humain lui privilégie la communication verbale. Chacun devra donc assimiler les éléments de communication propres à l'autre.




[ Le ton plus que les mots ]

Le langage un peu « gâteux » que nous employons souvent envers nos chats semble remplir une fonction bien précise. En effet les mots que nous utilisons ont moins d'importance que le ton sur lequel nous les prononçons. Ce langage répétitif, associé à certains gestes, aide nos chats à s'adapter et à comprendre nos manières.

Par exemple, lorsque nous agitons sa gamelle et appelons notre petit compagnon pour lui faire comprendre qu’il s’agit de l'heure du repas. De même, lorsque nous sommes assis, pour lire ou regarder la télé, et que nous l'appelons pour le câliner. Le chat, connaissant nos habitudes, vient s'installer près de nous, où il sait qu'il sera bien accueilli.




[ Miaulements et ronronnements ]

Le chat dispose de toute une palette de sons pour communiquer avec son entourage. Des chercheurs ont relevé l'existence de pas moins de « 16 » types de vocalisations chez les chats en général.

Avec l'habitude, le maître d'un petit félin reconnaît et comprend vite la signification de nombreux types de miaulements. Lorsque le chat exprime son désir de manger, de sortir, de rentrer, de dire « bonjour », lorsqu'il se plaint ou même lorsqu’il supplie, pour vous attendrir et obtenir une friandise.

Le ronronnement, lui, a plusieurs significations, pour montrer la satisfaction, le plaisir, la confiance, mais aussi parfois l'inquiétude, le stress ou bien même la maladie. Quant aux sons forts, ils sont, en général, l'apanage des chats adultes. Qui ne reconnaît les sérénades de son chat, ou de sa chatte, durant la période des amours félins ? Ses sifflements et ses crachements lorsqu'il, ou elle, a peur ou se met en colère ?




[ Langage du corps ]

Pour communiquer avec nous, le chat s'exprime également avec son corps. Ce sont notablement sa face et sa queue qui sont, pour nous autres humains, les plus parlantes. Elles nous indiquent à coup sur l'humeur de notre compagnon.

D'autres comportements peuvent aussi servir de moyenne de communication. Ainsi, un chat anxieux d'avoir été laissé seul lors d'absences plus ou moins prolongées de son maître, peut faire ses besoins dans la maison. Consultez un vétérinaire qui vous aidera à corriger ce type de comportement.




[ Si un chat pouvait parler ]

L'homme a pu comprendre les différentes formes d'intelligence humaine grâce à une particularité qui lui est propre, l'existence du langage parlé et la possibilité de transmettre par ce même langage, les connaissances et les acquis. Si le chat pouvait nous communiquer le fonctionnement de son cerveau, peut-être alors faudrait-il réviser bon nombre de nos conceptions sur les différences d'intelligence entre l'homme et l'animal.




[ Langue de chat ]

Le langage du chat est très riche. Il vous parle chaque jour d'une voix teintée de « 23 » vocalises. À vous de lui répondre. Mais essayons d'abord de comprendre ce qu'il veut nous dire...

Les chats émettent trois types de son : les vocalises, les murmures et les sons forts.

Les deux premiers types sont souvent utilisés pour communiquer avec les humains, le troisième est réservé pour la communication avec d'autres chats.

  • [ Les vocalises / Miaulements ]

    Le chat miaule pour nous saluer, pour nous appeler, pour entrer ou sortir de la maison, pour obtenir son repas... Certaines races (comme les Siamois et les Orientaux) miaulent plus que d'autres (les Abyssins) et ont une voix plus rauque, mais ravissante.

    Il existe un autre type de miaulement que vous n'avez jamais pu entendre. Les chats ont, de temps en temps, l'air de miauler sans qu'aucun son ne sorte de leur bouche. En fait, le son qu'ils émettent est tout simplement inaudible à l'oreille humaine.
  • [ Les murmures / Ronronnement ]

    Le ronronnement prend source dans la relation entre la mère et le chaton. La tétée est ainsi rythmée de ses murmures, où la mère calme l'ardeur de ceux qui tètent trop goulûment.

    Les ronronnements ont plusieurs significations. Ils sont émis pour nous montrer « le plaisir et la quiétude » mais également et inversement « l'inquiétude voir le stress ». Si vous regardez fixement votre chat dans les yeux et qu'il ronronne, c'est qu'il essaye de vous amadouer. Nous vous conseillons de ne jamais fixer directement votre chat, mais plutôt de cligner doucement les paupières. Votre regard sera alors rassurant pour lui.
  • [ Les sons forts ]

    ( Les sérénades félines )

    Ce son, fréquent pendant la période des amours, a lieu entre deux chats qui se battent pour conquérir un territoire ou une chatte.

    ( Le miaulement claqué )

    Un chat claque des dents quand il est frustré, soit parce qu'il n'a pas réussi à attraper une proie à sa portée, soit parce qu'il attend pour saillir une chatte et qu’il trouve le temps trop long.

    ( Le grognement )

    Accompagné de sifflements et de crachements, le chat est en colère ou a peur.

    ( Le cri )

    Il signifie que le chat souffre, mais seulement sur l’instant, par exemple si on lui marche sur la queue. Par contre, lorsqu’il éprouve une souffrance constante et plus forte (accident, maladie), il ne dit rien et va se cacher dans un endroit tranquille. Devant un tel comportement, il y a lieu de s’inquiéter et d’aller « illico » voir le vétérinaire (Important). Chaque chat possède un cri de détresse qui lui est propre.

Copyright ©2011 | XHTML | CSS | Site optimisé 1024 pixel ( largeur ) ou supérieur | Plan du site
Site créé par Blingkeur pour "Assistochat" | Contacter l’administrateur Rémi | Contacter le(s) modérateur(s) Rémi